Laurent Chiffoleau,

Nicolas Coutable

Avec Lidia Rosana Gomez, Mercedes Resch, Monica Saint-Martin, Nicolas Testoni, Juliana Ramadori, Dayro Carrasquilla Torres, Wendy Pérez Mattos, Tatan Arte et Nelson Fory Ferreira.

1/6

Analogie des

"Flux Organicistes"

 

Laurent Chiffoleau et Nicolas Coutable, respectivement artiste plasticien et photographe, se sont rencontrés en 2015 lorsque le premier exposait Patagonia au Musée d'Aquitaine - une série de peintures réalisée en résidence en Argentine et au Chili. Riche d'une connaissance reconnue des cultures ancestrales des peuples indigènes des Amériques, Laurent Chiffoleau collaborera avec Nicolas Coutable sur le développement d'un regard novateur sur la question de la globalisation : comment matérialiser, dans le temps et dans l'espace, une certaine interprétation de l'influence des flux sur les territoires mondialisés en constante mutation ?

Originaires tous deux de villes portuaires (Bordeaux et Dunkerque), ils s'intéresseront au rôle des ports et flux commerciaux et écriront l'histoire de ces flux humains qui dessinent le métissage des cultures et des peuples.

Après trois résidences artistiques autofinancées en Argentine (2015), en Colombie (2017) et au Nicaragua (2018), leur regard a donné naissance à une vision philosophique de ce qu'est l'organicisme, par le biais de ces flux invisibles aux effets pourtant quantifiables. Laurent Chiffoleau s'affairera ainsi à réaliser des peintures et interventions urbaines du Patalapin, figure mythologique patagone, dans chaque ville portuaire visitée qu'elle soit en France ou en Amérique du Sud : par cet acte il traduit cette diffusion de la culture dans le monde ; les projets artistiques viennent enfin s'inscrire dans une vision scientifique de ce qu'est l'anthropocène.